La HAS transmet ses préconisations sur les tests sérologiques rapides

Site d'information sur les tests serologiques de diagnostic rapide (RDT Trod) pour Covid-19

HAS

28/05 – CR

Dans son communiqué de presse en mai 2020, la Haute Autorité de Santé se prononce sur les tests sérologiques rapides pour le dépistage de la Covid-19. Après avoir définit les différents types de tests unitaires dits rapides, la HAS publie ses indications sur le droit à l’utilisation de ces tests.

Suite à  nombreux questionnements sur l’utilisation des tests sérologiques rapides, la Haute Autorité de Santé s’est prononcée le lundi 18 mai 2020 sur les différents types de tests. L’objectif principal des tests sérologiques est, à partir d’échantillon sanguin, de répondre à la question « l’individu a-t-il déjà été en contact avec le SARS-CoV-2 ? ». Ainsi, la HAS expose les deux catégories de tests sérologiques existant : les tests automatisables (types ELISA) et les tests unitaires dits rapides (TDR, TROD, autotest). S’étant déjà prononcé sur les tests ELISA (communiqué de presse du 16 avril 2020), la HAS a dévoilé les circonstances d’utilisations des tests rapides.

« Si tous les tests sérologiques utilisés pour le diagnostic du COVID-19 reposent sur le même principe – la recherche dans le sang d’anticorps dirigés contre le virus – ils n’ont pas tous les mêmes caractéristiques et usages »

HAS- 18 mai 2020

La HAS déclare que la présence d’anticorps n’assure pas une quelconque protection ou immunisation face au virus. Ainsi, les tests sérologiques rapides ne permettent pas de dire si les personnes sont protégées contre le virus. Cependant, la Haute Autorité de Santé accorde l’utilisation de ces tests pour une certaine partie de la population française : les personnes ayant contracté le virus et n’ayant pas passé de tests, les personnes ayant eu un résultat négatif au test virologique mais présentant tout de même les symptômes de la Covid-19, les personnels d’hébergement collectifs, EHPAD, résidences universitaires, prisons, etc… Mais les tests de dépistage sérologiques rapides ne restent pas accessibles au grand public.

La HAS différencie et caractérise dans son communiqué les 3 types de tests unitaires :

liste tests HAS
  • Les TDR seraient accessibles pour la partie de la population citée au-dessus dans les laboratoires de biologie médicale. Avec seulement une goutte de sang et le petit kit de TDR, les patients bénéficient de leurs résultats en moins de 20min.
  • Les TROD pourront être effectués par un plus grand nombre de professionnel (médecins, sage-femme, infirmiers, pharmaciens) dans des officine ou à domicile. Cependant les TROD sont des tests d’orientation diagnostic et non de tests aussi formels que ELISA ou TDR. En cas de résultat positif, il est recommandé de vérifier le résultat avec un test effectué en laboratoire.
  • Les autotests ayant obtenu le marquage CE et répondant aux critères définis par la HAS sont vendus en officine et sont réalisés et interprétés par l’utilisateur à son domicile. Cependant, le recours aux autotests n’est recommandé qu’en complément d’une offre de dépistage déjà effectuée.

La HAS juge l’utilisation des autotests par le grand public comme “prématuré” à ce jour. Elle considère que les données scientifiques portant sur la performance et la fiabilité des autotests sont trop incomplètes. La HAS estime que les résultats des autotests ne sont pas assez lisibles à l’oeil nu et ne peuvent donc pas être interprétés par un individu non-professionnel de santé. Ces obstacles laissent un trop grand risque pour le patient de tirer de fausses conclusions de son dépistage face au Covid-19 et de se mettre en danger, en plus de son entourage.